La cote d’opale

La Cote d’Opale, ce nom ne vous dit peut être pas grand-chose et pourtant elle fût une destination particulièrement courue des parisiens au siècle dernier.

Il faut dire que si l’on y va pour ses plages en revanche le maillot de bain et la baignade réclament bien souvent d’être un peu téméraire.

La Cote d’Opale se situe dans le nord de la France, c’est en fait toute cette région côtière qui fait face à l’Angleterre.

Pas très froide l’hiver, mais pas très chaude non plus l’été il faut bien le dire, la région attire pourtant de nombreux touristes et je ne saurai trop vous inviter à la visiter au printemps par exemple.

Des plages incroyables

Bordées de dunes ou parfois de falaises, les plages ici ont une dimension hors paire, et à marée basse il n’est pas rare de devoir parcourir cinquante à cent mètres avant de rencontrer la mer.

Idéale pour les sports de tous poils à commencer bien évidemment par le très célèbre enduro du Touquet qui voit s’élancer des centaines de motos sur la plage à pleine vitesse avant de s’attaquer aux dunes dans un moto cross époustouflant.

Une chose à voir au moins une fois dans sa vie, ne serait ce que le départ qui vous scotchera à coup sûr.
Un peu plus au nord à quelques kilomètres ici ce sera le royaume du cerf volant, avec ses rencontres internationales qui chaque année habillent le ciel de couleurs bariolés. Et encore plus au nord Bray dunes ou le royaume du char à voile…à essayer absolument, une sensation de vitesse incroyable.

Un peu d’histoire

Si le littoral c’est bien sûr les plages et le sport, c’est aussi toute une histoire qui s’est passée dans cette région, de Jules César à Napoléon rêvant d’envahir l’Angleterre, aux fortifications crées par les allemands y craignant un débarquement, il subsiste de nombreuses traces de ces plages d’histoire.

Visiter la Côte d’Opale c’est l’assurance de prendre un bon bol d’air vivifiant et de partir à la rencontre d’une région dont les paysages diffèrent tous les dix kilomètres. Un voyage que je vous invite à faire sans plus tarder.